Remous en eaux troubles, de Muriel Merat & Alain Dedieu

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

"Il était cinq heures et demie lorsqu’il descendit le talus d’herbes séchées les bras chargés de tout son attirail, avant d’arriver sur une plage de sable gris. Sur la route, un couple de joggeurs profitait de la fraîcheur matinale avant les premiers spectacles de ce dimanche pour les fêtes de la Tarasque. C’est la toute dernière fois que quelqu’un vit Jérôme Blanboulet. Le Rhône était calme. Il traversa la rue des Progrès, sa main droite s’engourdissant sur la canne au pommeau d’olivier finement sculpté qu’elle serrait, avant de bifurquer sur la droite pour continuer la rue de la Liberté. Devant lui se dressait la masse imposante de la Collégiale Sainte Marthe. Une odeur pestilentielle le fit grimacer. C’était la première fois depuis trois ans qu’il faisait ce trajet chaque mois qu’il respirait une telle puanteur. Une odeur d’égouts qui flottait dans l’air glacial. Il pensa qu’il devrait prévenir son « ami » le Maire afin qu’il remédie à cela au plus vite. En tournant pour longer l’abside de l’église, Gauthier Coubert de Leuze se figea…pour l’éternité. "

Continuer la lectureRemous en eaux troubles, de Muriel Merat & Alain Dedieu

Crime au long cours, de Katy O’Connor

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Si le Sultan vous invite, il faut accepter. C'est un paquebot luxueux qui promène avec fierté ses charmes  entre l’Atlantique  et la Méditerranée. Dans ses salons, des acheteurs d’art sans scrupules qui conversent avec fébrilité. Dans ses cales, des œuvres fabuleuses, introuvables qui attendent leur destin : une vente aux enchères très privée, sur l’océan. Et derrière le rideau de velours pailleté,  l’univers  du personnel... Ici, le crime rode. Les ambitions s’aiguisent. Les dangers se déchaînent. Un  musicien idéaliste et  sa complice intriguent pour sauver l’art de l’argent ; ils se heurtent au drame intime d’une cuisinière et à l’inoxydable instinct de gagnant d’un directeur de croisière. Dès lors, ces hommes et ces femmes vivent une formidable odyssée  où la force des sentiments et du passé n’a d’égal que la puissance de la mer. Crime au long cours est un vibrant portrait en miniature de la croisière moderne comme symbole du village global avec ses affrontements inévitables, ses surprenantes rencontres et ses amours inattendues. Et c'est surtout un thriller haletant. Montez à bord. Il est l’heure.

Continuer la lectureCrime au long cours, de Katy O’Connor

Enquête sur un crapaud de lune, de Monique Debruxelles et Denis Soubieux

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Décembre 2007, Paris : Jean-Louis Souhanse, ancien musicien d'un groupe de rock " Les crapauds de lune ", soupçonne un médicament fabriqué par Edoxyl Pharma - EP-0699 - d'avoir rendu amnésique son demi-frère, Pierre Poinsignon. Dans une soirée à laquelle participe un ministre actionnaire du laboratoire, il menace de transmettre à la presse un dossier sur le sujet. Poursuivi par les gardes du corps de l'homme politique, il disparaît. Quelques mois plus tard, Tonino Di Nalli, l'ancien batteur du groupe, se retrouve mêlé involontairement aux conséquences de l'amnésie de Pierre Poinsignon et de la disparition du demi-frère de ce dernier. Il va mener l'enquête, aidé par deux personnages aussi inattendus que sympathiques. Les amateurs de rock se régaleront de cette plongée dans l'univers des seventies où tous les ingrédients d'un excellent polar sont réunis : l'intrigue, la poursuite de la vérité, les dessous peu reluisants des cartes du jeu de l'argent, du pouvoir et de la mort... Pour son premier roman policier à quatre mains le duo Monique Debruxelles / Denis Soubieux s'impose comme une mauvaise habitude qu'on aura plaisir à entretenir...

Continuer la lectureEnquête sur un crapaud de lune, de Monique Debruxelles et Denis Soubieux

Le théorème de Roarchack, de Johann Etienne

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Kyle Ashcroft, professeur dans une université de province américaine, entre un jour fortuitement en possession d'une formule mathématique dont il ne soupçonne pas l'importance. Recherché par la police pour un meurtre qu’il n’a pas commis et poursuivit par des tueurs invisibles, il n’aura d’autre choix que de fuir pour déchiffrer la formule, afin de comprendre pourquoi il est devenu une cible. De la Virginie Occidentale à Paris, en passant par Berlin, Rome et les Arcanes du Vatican, aidé dans sa cavale par une militante écologiste radicale et un Russe inquiétant aux desseins mystérieux, Kyle comprendra vite que dans ce monde post-11 septembre, les ennemis les plus dangereux ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

Continuer la lectureLe théorème de Roarchack, de Johann Etienne

L’almanach de Belzébuth, de Jean-Pierre Paumier

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

...Paul Poirier eut une sorte de sourire en murmurant Madison, toujours deux fois, comme le facteur. Puis, sur ce dernier mauvais calembour, il fixa l'image de sa Fée derrière ses yeux, puis tourna le commutateur dans son cerveau pour éteindre la lumière et tout s'arrêta définitivement. Au même instant, dans un avion qui filait vers l'Est, en direction de la France, quelque part au-dessus de l'Océan une magnifique jeune femme aux yeux bleus couleur d'un lac du nord sentit son cœur s'emplir du froid inhumain du cosmos. Elle sut qu'elle avait perdu pour toujours un vaillant chevalier à qui elle avait donné son cœur pur. Elle revit, à l' instant où Paul expirait, cet homme qu'elle avait rencontré en 1998 devant une boutique vieillotte de l'Oklahoma et qui l'avait attendue en vain une vie entière. Les yeux couleur des lacs de Norvège s'emplirent de larmes, elle serra très fort les accoudoirs de son fauteuil, elle aurait aimé lui annoncer qu'elle venait s'installer définitivement en France. Lorsque Dieu et Diable jouent aux échecs, c'est toute l'existence de Paul Poirier qui est jalonnée des tribulations imaginées par ces deux entités qui gouvernent nos destinées. Au bout de notre chemin, il ne reste qu'un constat : toute la folie de la vie n'est-elle pas seulement une course au bonheur ? Ce roman en est une superbe illustration.

Continuer la lectureL’almanach de Belzébuth, de Jean-Pierre Paumier

Sans mobile apparent, d’Arnaud Papin

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Avez-vous déjà lu un livre où le narrateur lui-même cherche à se disculper d’une série de meurtres à connotation sexuelle qui parviennent les uns après les autres dans son sillage ? Sans mobile apparent entraine le lecteur dans une intrigue à rebondissements qui prend place entre l’Angleterre, le Maroc, et la France. Le narrateur nous fait pénétrer dans les coulisses d’une agence de développement personnel Londonienne, avant d’embarquer son lecteur au travers d’un périple touristique au pays du soleil qui tourne au vinaigre : l’une des participantes disparait dans des conditions étranges. C’est la seconde cliente à qui cela arrive. Philippe Ray, coach pas très convaincu par son métier, doute fortement que ses clientes se soient donné la mort volontairement. Il décide de mener l’enquête, notamment parce qu’une Juge le tient dans son collimateur et colle deux énergumènes de la brigade criminelle à ses trousses… Vous ne trouverez pas d’autre moyen de ne pas vous triturer l’esprit trop longtemps que de dévorer l’ouvrage le plus rapidement possible pour en connaitre la chute inattendue. L’écriture d’Arnaud Papin est fluide et palpitante. Ce roman moderne se boit comme du petit lait. Un bon moment de détente et de frissons offert aux fans de thrillers psychologiques.

Continuer la lectureSans mobile apparent, d’Arnaud Papin

Le carré des anges, d’Alexis Blas

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Le carré des anges est un thriller politico-religieux qui démonte la mécanique de l'enrôlement des jeunes dans les cohortes de l'intégrisme musulman. Aurélien Valton est un idéaliste comme un autre. Il se rêve écrivain et poète. Vivant de menus larcins, il se complait dans de mornes navigations sur le net, s'attardant le plus souvent sur des sites conspirationnistes et polémiques. Il projette d'écrire son grand œuvre: une gigantesque théorie politique et religieuse visant à confédérer tous les courants anticapitalistes mondiaux. Tout  est parti du 11 septembre 2001 dont il a revisité une à une les options interprétatives, jusqu'à en arriver à un révisionnisme pur et simple. Confondant son propre malaise existentiel avec celui des nouveaux migrants, pour lui nouveaux damnés de la terre issus des grandes migrations africaines, il se convertira à l'Islam, davantage attiré par la violence de ses extrémités que par l'équilibre de sa foi. Il croisera sur son chemin une autre sorte de damné, une de ces âmes perdues de l'occident qui, privées de repères, semblent vouées à ne plus se façonner que sur le modèle artificiel et puéril d'une tribu. Il s'appelle Jimi. Il est gothique. La tragique histoire de ce garçon fragile et influençable parviendra-t-elle, le temps d'un interlude carcéral, à émouvoir Aurélien? Celui-ci abandonnera-t-il le projet insensé qu'il a mûri de se rendre en Afghanistan? Jimi se sauvera-t-il lui-même en laissant s'épanouïr sa vraie nature au sortir de prison? Qui est Catherine, cette mystérieuse femme, froide et si belle qui les unit ? Le destin des deux hommes, si divergent qu'il apparaisse,  opérant les plus folles embardées existentielles, drôles parfois, épiques souvent, toujours aux antipodes de leur cheminement respectif, dessinera au fur et à mesure et en creux, un chiasme tragique qui pourrait bien leur être fatal.

Continuer la lectureLe carré des anges, d’Alexis Blas

L’estuaire, de Thérèse André Abdelaziz

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Estuaire. Confluences. Mémoire du temps, mémoire des lieux, mémoire des hommes, mémoire d’exil. La mémoire est le reflet de la vie et la vie n’est pas toujours droite ni telle qu’elle apparaît. Mémoires multiples et imaginaires. Mémoires métissées, mémoires revisitées  nourries et charriées par les eaux mêlées - douces et salées- du Fleuve et de l’Océan : la Loire et l’Atlantique. Ecriture pointilliste en spirales et entrelacs qui évolue dans des univers différents, avec des variances, selon le thème et les personnages. Certains sont ancrés dans la réalité - voire le quotidien - d’autres sont imprégnés d’onirisme et/ou de fantastique, mais ils se rejoignent ou coexistent parfois dans un même texte. La frontière est ténue. Il y a, dans ces nouvelles, une pointe de romantisme, de réalisme, de poésie, d’humour et toujours de tendresse. A l’image de la vie.

Continuer la lectureL’estuaire, de Thérèse André Abdelaziz

Le mouroir aux alouettes, de Virginie Lauby

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Quand Paulo, septuagénaire, seul et sans enfant, doit se résoudre à prendre pension « Aux Alouettes », il sait qu’il n’en sortira que les pieds devant. Pourtant la vie s’écoule tranquillement, bercée par les illusions sentimentales de la jeune Marie, les anciennes batailles syndicales de Frédéric, les souvenirs de scène d’Hortensia et les lectures partagées avec Isabella. Mais, l’arrivée d’une nouvelle directrice, Louisa Visconti, bouleverse la vie des pensionnaires. Rapidement la situation se dégrade, et les « Alouettes » deviennent vite un enfer.

Continuer la lectureLe mouroir aux alouettes, de Virginie Lauby

Au-delà de la chair, d’Hervelyne Fauve

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Au-delà de la chair est un roman où se mêlent les souvenirs et les émotions de la narratrice dans une histoire qui met en scène la difficulté à s'offrir, et qui montre les limites de la chair... Après les obsèques de Gus, être asocial rescapé des camps de la mort, Anne G. hérite, à sa grande stupéfaction, de la maison de cet homme qu’elle a rêvé de séduire vingt ans plus tôt là, au cœur du Larzac. A la lumière des témoignages de Jeanne Grimal, la vieille femme confinée dans la rancœur et la frustration, de Monsieur Guibal, le père spirituel de Gus, elle va revisiter les souvenirs enfouis dans sa mémoire : quelques jours passés là autrefois, entre un couple improbable ( la mère juive et son compagnon, ancien kapo à Auschwitz ), la grande désolation du Causse écrasé de chaleur , et cet homme mystérieux obsédé par ses propres sécrétions. Elle découvre que, alors qu’elle était repartie vers son destin de jeune chorégraphe fascinée par le corps et le mouvement, Gus, lui, avait passé le reste de sa vie à nourrir pour elle un amour désincarné, sublimé dans un travail gigantesque et secret de sculpture sur pierre. Il avait cherché, semble-t-il, à la rejoindre dans la recherche éperdue de la Forme. Qui était cet homme, dont l’histoire dévoilée pouvait l’amener à penser qu’il pouvait être son frère… En quelques jours, Anna G. fera le douloureux apprentissage de l’impuissance face au temps qui passe et efface trop de choses ; elle devra affronter les questions qu’elle avait inconsciemment écartées dans sa jeunesse : comment accepter l’idée de la vie et de la finitude, la réalité du corps à la fois complice et ennemi, la folie de la mémoire, qui évince ce qui la dérange pour mieux nous en « bombarder » lorsqu’on s’y attend le moins…

Continuer la lectureAu-delà de la chair, d’Hervelyne Fauve